Aller au contenu principal
j

Quel sera le sort des responsables de la mouvance présidentielle à Diourbel si Macky tombe ?

Cette question mérite d’être posée car la plupart de ceux qui sont présentement dans le terrain politique dans la commune de Diourbel et qui soutiennent l’APR n'étaient pas connu du Landerneau politique. C’est soit par leur copinage avec la première dame Marième Faye Sall ou avec le chef de l’état qu’ils sont parachutés sur le terrain. Alors que beaucoup de Diourbelllois ignoraient même leur existence avant l’arrivée du président à la tête du pays.

 

C’est le cas de Ablaye Sylla, , Fatou Diané, Magui Mangara, la député Sadio Daikhaté , … et tant d'autres. La plupart de ceux qui se réclament responsables n’ont même pas une cinquantaine de militants qui croient en eux et leur politique. La majeure partie de ceux qui gravitent autour de ces personnes, ne sont là que pour profiter d’un poste ou des privilèges de ces responsables.

 

Aujourd’hui, les chantiers sont arrêtés et le deuxième mandat de Macky Sall s’avère de plus en plus difficile. Et ces lieutenants au niveau de la commune, du département, dans la région et un partout dans le pays ne s’entendent pas. Ils sont dans une guerre de positionnement. A l’heure le candidat Ousmane Sonko, Idrissa Seck, Cheikh Adjibou Soumaré entres autres sont entrain de convaincre les sénégalais.

 

Si au soir du 24 février 2019, le régime en place perd les élections, certains leaders de Diourbel vont sombrer sur le paysage politique, parce qu’ils n’ont pu respecter leurs engagements vis-à-vis des populations et n’ont œuvré rien pour un meilleur devenir de la ville.

BTnews – Talla Ndiaye