Politique

L’histoire entre Aida Mbodj et Malick Sarr : le renard détrone la lionne

Malick Sarr va marquer l’histoire politique de Bambey. Il aura réussi à déraciner le baobab. Grace à son recours introduit le 31 Mars 2016, auprès de l’autorité administrative, Aida Mbodj perd doublement son statut de conseillère départementale et sa fonction de présidente du conseil départemental de bambey.

(AUDIO) - Entretien avec Maguette Tall, Dr Amath Niang, Assane Sylla et Mayata Ndiaye

Entretien de 04 leaders politiques Diourbelois conçu comme émission, réalisé et présenté par Cheikh B Diouf.

Mayata Ndiaye, ex chargé des élections du parti rewmi à Diourbel devenu apériste par le biais d'Aly Ngouille Ndiaye juste avant le référendum.

Dr Amath Niang, président du mouvement politique And Souxali Ndiarém qui a rejoint le parti au pouvoir à la veille du référendum .

L'honorable député Maguette Tall responsable Apériste.

Et M. Assane Sylla président du mouvement politique Dieuf diou am ndiarigne, directeur de campagne du front du Non

Après le référendum Monsieur Saer Diop fait son bilan et remercie tout Diourbel

Monsieur Saer Diop un digne fils de Diourbel qui a voté OUI objectivement.

Après avoir analysé les 15 points de la reforme constitutionnelle proposés au référendum du 20/03/2016, Monsieur Saer Diop et son mouvement "Benno Sopi Ndiarém" (Alliance pour le renouveau de Diourbel), se sont engagés pour voter objectivement le OUI.

 

C’est ainsi que le mouvement a organisé plusieurs activités pour informer et sensibiliser la population de Diourbel pour qu'elle se mobilise à voter massivement le OUI.

 

Serigne Gallas Khadim Mbacké : « Plus question de laisser des petits Mbacké-Mbacké s’attaquer à Serigne Bass Abdou Khadre »

Les nombreuses attaques visant Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre, le porte-parole du khalife général des mourides, n’est pas du gout de certains descendants de Serigne Touba. Par la voix de Serigne Gallas Khadim Mbacké ibn Serigne Khadim Mbacké, ces derniers ont décidé de s’ériger en bouclier autour du porte-parole de Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacké. « Tout le monde est témoin depuis quelques temps d’une campagne visant à déstabiliser et même discréditer Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, le porte-parole du khalife général des mourides.

DR AMATH NIANG RALLIE L' APR

Le leader du mouvement « Ande Soxali Ndiarem », Amath Niang, a tenu hier, un point de presse dans sa maison sise au quartier Thierno Kandji.

Le conseiller municipal de la commune de Diourbel a déclaré sa volonté d’accompagner madame la présidente du conseil économique, social et environnemental Aminata Tall.

En effet, l‘ex allié de Me Wade en 20I2, est désormais en phase avec la politique du président Macky Sall, d’où son appel à ses militants, partisans et sympathisants à voter massivement « oui ».

MACKY SALL PROMET DE MODERNISER LA VILLE DE DIOURBEL

Le président de la République, Macky Sall a promis, jeudi, de moderniser la ville de Diourbel en y érigeant des "infrastructures majeures".

Le chef de l’Etat dont la caravane du "Oui" pour la campagne référendaire était de passage à Diourbel a indiqué avoir dépêché l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public (AGETIP) pour la réhabilitation du théâtre de verdure, de l’hôtel, de la voirie et de l’éclairage public.

VOTE DES MILITAIRES : FAIBLE AFFLUENCE NOTÉE À DIOURBEL ET À BAMBEY

Le vote des militaires et paramilitaires pour le référendum a débuté, samedi, dans le département de Diourbel où le seul bureau qui existe compte 224 inscrits.  Le bureau ouvert à l’école Algor Dioum a enregistré une faible affluence avec 7 votants seulement comptabilisés à la mi-journée.  Au même moment, trois votants sont enregistrés à Bambey sur un total de 61 inscrits dans le seul bureau du département logé à la mairie. Les représentants des camps du "Oui" et du "Non" et de la commission électorale départementale autonome (CEDA) sont présents dans les bureaux. Sur place, aucun problème

REFERENDUM DU 20 MARS : DEGG MO WOOR PRONE UN DEBAT SUR LE CONTENU

Pour mieux éclairer les populations, le mouvement Degg moo woor prône un débat d’idées sur le contenu du Référendum. Selon cette structure, les sénégalais ont besoins de connaître les motivations du NON et ceux du OUI.

« Les représentants, du NON et ceux du OUI, pourront débattre et étaler les arguments de leurs choix pour une meilleure lecture des positions. Ainsi, les populations jugeront eux même de la pertinence de l'une ou de l'autre option ».martèle Modou Fall le leader.

Pages

S'abonner à Politique